Spectacles Tango‎ > ‎

Tango Sortilèges

Prélude

Tango Sortilèges est un spectacle qui a réuni presque par magie quatre artistes de talents, Jorge Loiotile à la contrebasse et Manuel Cedron au bandonéon, deux vieux complices de la musique portègne à Paris et Diego Ocampo et Cristina Ormani deux infatigables globes trotteurs et ambassadeurs du tango argentin dansé. Un autre spectacle était prévu, mais à quelques jours de la première le danseur qui tenait le rôle titre de ce qui devait être une adaptation tanguistique de l’ Amour Sorcier de Manuel de Falla, disparaît. Cristina Ormani, responsable artistique et auteur pour la compagnie Touch Tango, d’un tour de baguette magique conçoit un nouveau spectacle qui a tenu en haleine le public pendant près d’une heure trente grâce à un enchaînement de textes, de musique, de danse et grâce à l’immense talent de ces interprètes rompus à la composition tango qui est comme dans le jazz et le flamenco basée sur l’improvisation.

Le spectacle va se tisser autour du véritable cauchemar d’une danseuse de tango qui se retrouve au lever du rideau sans partenaire avec qui danser et qui va devoir s’inventer danseur ou retrouver un danseur, entre rêve et réalité ce spectacle enlevé vous entraîne dans un grand voyage à travers l'Argentine dans tous ses états et explore avec humour  les ambiguïtés des relations hommes-femmes. Laissez-vous emporter dans une délicieuse nostalgie de Buenos Aires et un heureux tourbillon de tango. Entrez dans la danse, repartez le coeur couleur tango.

Tango Sortilèges peut se transformer en spectacle interactif selon la configuration des  lieux.

Sur scène:

2 musiciens
1 couple de danseurs (une comédienne-chanteuse)

Artistes lors de la création au Théâtre de la Cité:
Cristina Ormani et Diego Ocampo (Diverses grandes Cies), Danse et textes. 
Manuel Cedron du Quarteto Cedron au bandonéon 
Jorge Loiotile Contrebasse (Tango Por Dos, R Goyeneche). 


Différentes présentations "sur mesure" programmées dans toute la France et à Monaco, Berlin, Paris et Buenos Aires toute l' année.




Tango sortilèges Presse




Comments